Un Syrien au Caire

School_blackboard

Mohamed est syrien et vit au Caire depuis un an et demi. Il est professeur d’arabe et enseigne l’arabe littéraire et le dialecte syrien. La semaine dernière, il discutait avec un ami syrien dans la rue, quand soudain un policier lui a demandé ses papiers. Mohamed n’avait qu’un récépissé de sa demande de résidence à présenter. Le policier lui a dit qu’il n’était pas en règle et qu’il allait l’emmener au commissariat. Paniqué, Mohamed appelle un de ses contacts qui travaille dans une ONG des droits de l’homme. Quand il a raccroché, le policier était parti. Son ami lui avait versé 50 livres (6 euros) pour qu’il ferme les yeux sur la situation pourtant régulière de Mohamed.

Mohamed est un professeur d’arabe qui prend sa tâche très au sérieux. L’élève doit venir chez lui, s’installer dans une pièce aménagée en salle de classe où sont affichées au mur les photos de ses étudiants, à l’époque où il donnait des cours à Damas. Contrairement à certains enseignants d’arabe au Caire, il ne vous fait pas croire que vous avez un niveau extraordinaire. Au contraire, avec un manque de tact déconcertant, il prend le temps de corriger toutes vos fautes, et vous rappelle que vous n’êtes plus censé faire cette erreur, parce qu’il vous a déjà expliqué cette notion plusieurs fois.

 Mohamed doit aider sa famille restée en Syrie, alors il travaille beaucoup. Une fois la journée terminée, il s’installe à son ordinateur et donne des cours par Skype à des étudiants vivant au Canada et aux Etats-Unis. Il dort ensuite quelques heures et les cours reprennent le lendemain matin. Il est frappant de voir qu’il ne se plaint jamais, et qu’il ne souffre pas de sa solitude pourtant bien réelle. Le vendredi, il se rend à la ville du Six Octobre, immense banlieue du Caire, où vit une grande partie des réfugiés syriens en Egypte, pour aider quelques amis et des membres de sa famille. Depuis quelque temps, Mohamed a remarqué que les Syriens n’étaient plus vraiment les bienvenus en Egypte. Il a donc déposé des demandes de visa Schengen hier.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Un Syrien au Caire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s